Alpha invest
- 298 -

Bien choisir parmi les différents produits de placement sur le marché

Simulateur, Calcul, Assurance, Finances

Il existe tout un large éventail de produits sur lesquels placer votre argent, que ce soit des actifs classiques, tangibles, atypiques, à gestion déléguée, défiscalisants, à hauts rendements, etc. La souscription à l’un d’eux se fera après avoir défini sa propre stratégie de placement et après analyse de chaque produit.

Les produits immobiliers

On distingue parmi les actifs immobiliers :

  • ceux destinés à l’investissement locatif nu : les immeubles sont exploités sous le dispositif Pinel pour l’immobilier neuf et sous le dispositif Malraux pour l’immobilier ancien qui est classé patrimoine historique. L’investisseur défiscalise, en plus de profiter de tous les avantages provenant de l’immobilier.
  • ceux destinés à l’investissement locatif meublé : les plus porteurs sont les résidences avec services telles que les résidences seniors, étudiantes, d’affaires, de tourisme. L’investisseur tire ainsi profit de très intéressants avantages fiscaux issus du statut de location meublée non professionnelle ou LMNP.
  • les actifs gérés par des professionnels : ce sont les produits « pierre-papier », comme les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI), les organismes de placement immobilier (OPCI), les fonds d’investissement en location meublée (FILM).

Les actifs financiers et les produits d’épargne

Les actifs financiers sont les produits boursiers, d’épargne financière ainsi que les produits de placement destinés à soutenir les PME et ayant principalement vocation à défiscaliser. Par exemple les produits Girardin outremer, les sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel (SOFICA), les fonds d’investissement de proximité (FIP) et les fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI).

Les produits atypiques

Les produits atypiques font aussi partie des produits à placer dans son portefeuille de placements dans le but de le diversifier. Ce sont des actifs assez risqués certes, et dont la liquidité n’est pas toujours garantie. Ils sont reconnus pour leur rendement élevé. Ce sont par exemple les investissements dans le vin, l’art, l’or, les terres rares, les forêts et les voitures de collection qui sont des placements dits tangibles.

Pour choisir la composition de son portefeuille, il est donc avant tout primordial de définir ses besoins et ses attentes, sa situation financière, son niveau de vulnérabilité aux risques. Un bon produit doit également dynamiser son portefeuille. Bien étudier les spécificités pour chaque actif est donc déterminant et ce, suivi de plusieurs simulations, l’objectif étant de diversifier intelligemment son portefeuille en anticipation des éventuelles périodes d’incertitude. Ainsi, la meilleure manière de s’y prendre est de l’équilibrer suivant le rapport rendement-risques ; l’avis d’un conseiller en gestion de patrimoine est donc recommandé.

Blog

  1. 26 Nov. 2019Donation-partage : quel est le mode de fonctionnement ?1578
  2. 11 Nov. 2019Actelo : Un logiciel sur mesure pour les courtiers530
  3. 26 Oct. 2019LMNP et résidence étudiante : investir dans l'avenir530